09 Mar
  • By Samret
  • Cause in

[TEMOIGNAGE] Journée de sensibilisation au collège Simone Veil à Nantes

Catherine, bénévole de l’association, revient sur la sensibilisation effectuée au collège Simone Veil à Nantes il y a quelques semaines.

Le 27 novembre dernier, j’ai participé à une journée Soli’Simone au collège Simone Veil à Nantes. Cette journée avait pour but de sensibiliser les collégiens sur l’entraide, l’écoute, l’écologie et le respect. Plusieurs associations étaient présentes pour proposer des ateliers.

Charlotte Loisant, maman d’Oscar 6 ans (enfant de petite taille de l’association), est Conseillère Principale d’Education dans ce collège, et m’a proposé d’intervenir, pour parler de la petite taille, mais aussi du handicap. Durant cette journée, 5 classes de la 6ème à la 3ème sont venues me voir pendant 1h avec leur professeur. Je les ai mis en situation de handicap, dans la peau d’une personne de petite taille avec les meubles géants et d’une personne paraplégique avec un parcours en fauteuil roulant.

Une fois la pratique finie, on s’est installé dans la classe, et nous avons commencé à discuter:

– Je leur ai demandé leur ressenti quand ils sont montés sur la chaise, l’escalier géants et sur le fauteuil roulant

– Ensuite ils devaient me dire s’ils avaient dans leur famille ou entourage une personne en situation de handicap

Le dernier quart d’heure n’avait pas de thème imposé. Ils pouvaient me poser toutes les questions sans tabou avec leur vocabulaire. J’ai vraiment insisté pour leur faire comprendre que le handicap était un sujet comme les autres et qu’il ne fallait pas en avoir peur. Au contraire, en parler permettait de libérer la parole et les aprioris. Et là, j’ai eu beaucoup de questions sur la petite taille, si mes parents étaient de petite taille? De quelles adaptations je disposais? Quels étaient les impacts sur la santé? Ils m’ont demandé si je subissais des moqueries, comment les gens de l’extérieur me voyaient… Toutes les questions ont été pertinentes et parfois touchantes.

En conclusion, j’ai trouvé cette sensibilisation très positive. Même si on a l’impression que les adolescents ont l’air indifférents face à la petite taille et au handicap, je dirais qu’ils ont joué le jeu en participant aux ateliers et ont été très réceptifs. Il faut juste leur donner du temps, pour se rendre compte qu’ils sont très à l’écoute face au handicap. Je sais que les retours sont positifs sur cette journée, mais je ne sais pas comment les jeunes ont perçu ces échanges. Tout ce que j’espère c’est que je leur ai donné un regard diffèrent sur le handicap. Pour terminer, c’était une première pour moi d’intervenir devant des collégiens. Et je voudrais juste leur dire qu’ils m’ont aussi beaucoup apporté et donné punch et confiance. Un grand merci à eux !