08 Oct
  • By Samret
  • Cause in

Retour sur les Jeux Mondiaux des Personnes de Petite Taille 2017

Durant ces jeux, 22 pays étaient représentés pour un total de près de 450 athlètes âgés de 6 à 70 ans. L’équipe de France était composée de 13 sportifs engagés et de 7 accompagnateurs-supporters. Avec 41 médailles au compteur, notre bilan est très positif, nous plaçant ainsi au 5ème rang mondial !

Au-delà des chiffres, ce sont des enfants, des adultes, des parents, qui se souviendront de cet événement. Certains découvraient la pratique du sport, laquelle est largement possible et compatible avec la petite taille, d’autres se sont affirmés en prenant confiance en eux, sorte de pair-émulation naturelle qui profite à chacun. Enfin les sportifs confirmés, habitués aux grands événements, ont pu accomplir de véritables performances, suscitant l’admiration de tous.

Participer à ces Jeux Mondiaux a été une fierté, un défi, un accomplissement, un bonheur immense pour chacun et restera à jamais gravé dans nos mémoires.

Grâce à cet élan collectif que nous souhaitons voir perdurer, cette compétition prendra à coup sûr une place bien plus importante à l’avenir ! Elle a d’ores-et-déjà changé le quotidien de ces héros ; gageons qu’elle changera également le futur des générations à venir notamment à travers un nouveau regard porté sur notre condition physique.

Concernant mon bilan personnel, suite à la double opération de prothèses de hanches qui débuta 17 mois avant les jeux ( prenant 2 fois 4 mois), j’ai pu profiter pleinement de cette compétition. J’ai eu l’honneur d’endosser le rôle de Chef de Mission pour la France (organisation de l’équipe, planning, équipement, sponsors, contact, médias, suivi avec les autres délégations), un rôle qui m’a tenu à cœur, très intéressant et prenant! J’ai encore beaucoup de choses à apprendre!

Puis en tant qu’athlète, en restant raisonnable sur la pratique de certaines disciplines telle que le badminton, je ne pouvais courir et avoir des appuis corrects. Surtout je ne souhaitais pas faire de mouvement luxant et risquer des erreurs de déplacements, une mauvaise chute, une perte d’équilibre…

Avec des prothèses le quotidien est totalement chamboulé et il y a surtout des consignes à respecter. Une erreur anéantirait le travail du chirurgien et le mien! Ces consignes de sécurité sont principalement des mouvements à ne pas faire, un angle à respecter entre le tronc et les jambes, ne pas croiser les jambes au niveau des genoux, ne pas se pencher brutalement pour ramasser un objet par terre…  Pour bénéficier du maximum de celles ci, il me suffit de marcher, nager et faire du vélo. Car plus les muscles et tendons seront solides autour des ces nouveaux éléments, moins les risques de luxation apparaîtront.

Pour conclure je dirais que les risques, liés aux opérations, valent la peine d’être pris si l’on est convaincu de cette réussite. Cette réussite n’est pas uniquement lié au chirurgien, c’est le fruit de la coopération de celui-ci avec son patient pour avoir toutes les chances de son côté et de profiter de la vie, afin de vivre des événements comme ces Jeux Mondiaux des Personnes de petite taille.

Anthony Aube, membre du Conseil d’Administration de l’APPT